SI LES MÉDIAS ONT VOLÉ NOTRE EXPRESSION, VOICI UNE PROPOSITION, QU’EN PENSEZ VOUS ? PARTAGEZ-VOUS ?

Si dans le pays de la liberté d’expression, pour communiquer avec le gouvernement, il faut s’habiller en fluo pour être sous les projecteurs des médias de masse.

Si notre expression citoyenne ne peut pas remplir son rôle de regard et de contrôle sur les décisions de nos dirigeants.

Si le droit à la manifestation dans l’espace public est compromis par un gouvernement bafouant nos libertés, imaginez bien qu’on ne colle pas pour s’amuser ! Découvrez nos plans ! Enfin…. Une bonne partie…


LE PROJET EN COURS

Un moyen d’expression pour une démocratie participative / délibérative / réelle ?

Le cadre légal de l’expression libre sur internet n’a pas la même forme que celui de l’espace public réel d’où pourrait émerger une expression citoyenne dont les bornes sont les valeurs de la République, nos droits fondamentaux, le respect de l’être humain et de son environnement !

Si nous avons eu une habitude de débattre de la liberté large d’une expression de “ceux qui ont le micro” ou un crayon libre, réunissant beaucoup de « Charlies » autour de ce droit fondamental, qu’en est-il de la notre ?

Elle est muselée par la publicité commerciale dans l’espace public !

Dans chaque ville de France, des panneaux sont prévus pour l’affichage d’opinion et pour la publicité des associations à but non lucratif (Art L581-13), le nombre de panneaux installés dans la cité dépend du nombre d’habitants de celle-ci (Art R581-2). Leur disposition est règlementée (Art R581-3), chaque habitant doit avoir un panneau à moins d’un kilomètre de chez lui…


MAIS TOUT N’EST PAS ROSE !

Dans beaucoup de villes, nos panneaux sont recouverts de publicités commerciales (sociétés du spectacle, Zeniths, casinos, discothèques, grandes marques…).
Celles-ci y sont illégales.
Nos stars, le business du spectacle, des grandes marques, des commerces de tout type prennent la place d’une culture locale, d’une expression citoyenne potentielle et celle prévue pour la publicité des associations dans l’espace public.


NOTRE IDÉE :

Un projet de ré-appropriation de l’espace public d’affichage d’expression, par les citoyens : Connectons les panneaux !

L’association récolte les messages sur www.unmurdanslereel.fr sous l’onglet « Envoyer un message ».
Puis l’affiche dans l’espace public.
Celui-ci se fait selon deux formats :
– Le petit format (une page) permet l’expression individuelle du citoyen.
– Le grand format (une à trois lettres par page) est utilisé pour les associations et les messages individuels ayant été validés par le conseil d’éthique quant à leur pertinence. En effet, un message collé en grand se voit de loin et de ce fait, visible par un grand nombre de personnes. Les messages personnels n’y auraient donc pas une place légitime (par exemple : « Bon anniversaire mamie »).

Les affichages sont pris en photo et publiés sur notre site, et sur Facebook.


NOTRE ORGANISATION :

L’association se compose de :
97 citoyens adhérents. Vous pouvez adhérer sur Hello Asso.
46 associations adhérentes pour lesquelles nous affichons les événements.
L’association est pour le moment gérée bénévolement.

Nous sommes à la recherche permanente de bénévoles pouvant assumer une part de l’affichage, community management, organisation de nos événements, réunions, secrétariat, ménage des locaux, compta, impression, mise en page, permanences, entretien du jardin, du matériel de collage, codage…etc… beaucoup de travail !

Nous espérons engager des services civiques dans un premier temps, puis si le conseil départemental – à la recherche d’une expression citoyenne sur le territoire- découvre les panneaux, nous souhaitons ouvrir des emplois dès que nous aurons reçu des subventions.
Des conseils éthique, stratégique et juridique ont été mis en place afin de garantir une gouvernance démocratique. Chacun est grandement invité à y participer.

Pour l’heure, environ 1700 messages ont été récoltés et collés avec l’aide de 160 bénévoles, lors de l’activité dominicale mensuelle, la formation au collage, ou en semaine, par des bénévoles volontaires se présentant à notre local.
Nous assurons une permanence au quotidien pour accueillir les colleurs, contactez nous si vous voulez participer.

Nous espérons que les “Stars de la Musique » concernés, ceux qui prennent la place de notre expression, nous feront profiter de leur place médiatique pour défendre notre expression citoyenne.
Si les Kid’s United veulent bien continuer de chanter “on écrit sur les murs” et récolter des fonds pour notre association, nous sommes partants.


NOUS AVONS BESOIN DE VOUS :

Les mains dans la colle, ou la main à la poche : dons possibles et nécessaires sur Hello Asso.

Ramettes en bon état acceptées.
Rejoignez nous pour coller !
Montez une antenne dans votre ville !
Contactez nous : unmurdanslereel@gmail.com

Les panneaux d’expression libre sont la veuve et l’orphelin de l’espace public, collectifs de Résistance à l’Agression Publicitaire de toutes villes, rejoignez nous et organisons des actions ensembles, celles-ci sont légales au pieds des panneaux, donc pas d’amende ou d’interpellation potentielle.

La publicité commerciale dans l’espace public, c’est l’expression du capitalisme.
Coupons lui la parole là où elle musèle la notre, faisons-la reculer sur les territoires et dans nos esprits sans cesse sollicités par la consommation indigeste de masse qu’elle propose.

À VOS MESSAGES !

Article mis en avant

Alternati’bar : Apéro ANV Jeu de rôle convergence des luttes. 23/02 à 19h aux Merles moqueurs.

Association: Alternatiba Toulouse

Quand les riches volent les pauvres cela s’appelle du business quand les pauvres ripostent cela s’appelle de violence. Mark Twain. Olivier.

Message collé boulevard Lascrosses, Toulouse

Quand l’exécutif, le législatif et le judiciaire ne font qu’un la dictature est en marche ! Yann
Message collé College d’aucamville.

Les animaux sont nos semblables. Carole.

Message collé rue Sebastopol, Toulouse

L’avenir est en retard. Marie-Line
Message collé au College d’aucamville

Ce panneau est prévu pour l’affichage d’opinion
Association : Un mur dans le réel

Message collé place Héraclès, Toulouse

Appel aux intermittents : ici il devrait y avoir la culture locale, pas les stars !

Association : Un mur dans le réel

Message collé place Heraclès, Toulouse

13, impasse du Bachaga Boualam / Métro Bagatelle
une RENCONTRE UNITAIRE
autour du CHOMAGE et de la PRECARITE

Appel :

Chômeurs, précaires,

STOP à de la culpabilisation et à la mise au travail forcé

Nous appelons tou-te-s les travailleur-euse-s précaires, les intérimaires en colère, les intermittent-e-s du spectacle et de l’emploi, les saisonnier-e-s, les stagiaires, les étudiant-e-s, les retraité-e-s , les sans-papiers, les licencié-e-s, les travailleur-euse-s forcé-e-s, les volcans fraîchement réveillés, à venir débattre, proposer des revendications et agir !!

A l’heure où le gouvernement déclare vouloir « changer en profondeur les règles de l’indemnisation du chômage afin d’inciter davantage à reprendre le travail. », à l’heure où il accentue encore la criminalisation des chômeurs par de nouveaux décrets d’application de la loi «Pour choisir son avenir professionnel », à l’heure où il impose 4 milliards d’économies sur les droits des chômeurs, il est nécessaire de rappeler que :

  • 6 chômeurs sur 10 ne sont pas indemnisés,
  • 86 % des embauches se font en CDD, tous secteurs confondus
  • 40 % des chômeurs touchent moins de 1000€ brut, principalement les – de 25 ans et que la moyenne des allocations perçues est de 1200€ brut
  • le RSA d’un montant de 550€ est perçu par 1,83 millions de personnes

A l’heure où le gouvernement veut améliorer la qualité de la prise en charge par la médecine de ville et désengorger les urgences, à l’heure où il supprime les cotisations de l’assurance maladie dans la part salariale, à l’heure où il exige encore des économie à l’assurance maladie, il est nécessaire de rappeler que:

  • 30% de la population a renoncé à des soins en 2018
  • le reste à charge pour se soigner coûte en moyenne 533 euros par personne
  • les suppressions de poste au sein des hôpitaux a dégradé les conditions de travail des professionnel-le-s de santé et sont responsables de suicides (4 au CHU de Toulouse en 2016)
  • la suppression des cotisations diminue le financement de l’assurance maladie et donc des hôpitaux

Ne les laissons pas décider pour nous ! RIEN POUR NOUS SANS NOUS

Nous sommes les experts !!!

  1. Ni dette, ni culpabilité, ni honte, s’organiser !

Ouvrons les yeux : fermons les abattoirs. Carole
Message collé à Toulouse

Gilets Jaunes, stylos rouges, bleus verts, blancs, noirs.

Association : Un mur dans le réel

Message collé à Toulouse

Appel aux enfoirés : Enlevez vos affiches de nos messages SVP !

Association : Un mur dans le réel

Message collé à Toulouse

Ouvrons les yeux : fermons les abattoirs. Carole

Message collé à Toulouse

le pays va mal mon pays va mal je te dis quitte le pouvoir quitte le pouvoir. #Tinken Jah #GJ
Message collé Pont Jumeaux, Toulouse

Les gens sont devenus plus intelligents que les gouvernants, c’est tout. #Intelligencesensible. Julien
Message collé Pont Jumeaux, Toulouse

Monarchie et anarchie la rime est riche. Hmad
Message collé Pont des Catalans/ abattoirs, Toulouse

De grands panneaux pour un géant débat. Julien
Message collé Pont des Catalans/ abattoirs, Toulouse

L’argent ne fait pas le bonheur, l’argent peut défaire le malheur. Hmad
Message collé port Saint Sauveur, Toulouse

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑